Ayons conscience des avantages d’une alimentation bio

Ayons conscience des avantages d’une alimentation bio

En France, les produits bio fournis par l’agriculture biologique connaissent un succès croissant. Les scandales de l’agriculture intensive de plus en plus nombreux, les découvertes sur les nouvelles maladies générées par leur consommation régulière font que les gens préfèrent manger mieux pour préserver leur santé. Si vous ne vous êtes pas déjà mis au bio, voici quelques raisons pour vous convaincre :

C’est bon pour notre corps

Les études montrent que l’on consomme chaque année plus d’1 kg d’additifs, pesticides ainsi que d’autres composés néfastes pour la santé

Quand on sait que c’est notre alimentation qui fournit l’énergie nécessaire à notre corps ainsi qu’à notre cerveau de fonctionner, on a des raisons d’éviter de consommer de la nourriture contaminée.

En dehors du rôle des pesticides dans l’apparition des cancers, que la communauté scientifique a établi, il a aussi été démontré ceux-ci altèrent les nutriments crées par les plantes, détruisant une quantité non négligeable des vitamines qu’elles contiennent.

De ce fait, les aliments bio ont une plus grande richesse nutritionnelle. Ils ont aussi plus de saveur. Avec eux, manger redevient un moment particulier fait de découvertes et de bienfaits.

C’est bon pour la planète

Les cultures bio protègent les sols et réduisent l’érosion. L’usage massif de pesticides ainsi que d’engrais chimiques détruit les sols ainsi que toute biodiversité. Conséquence: les sols deviennent compacts les organismes microscopiques sui y vivent habituellement meurent, ce qui crée de l’érosion dès les premières pluies. Le bio, lui, se sert des matières organiques uniquement.

Les cultures bio préservent aussi l’eau. Du fait de la sélection de variétés ajustées aux conditions météorologiques, ou  nécessitant moins d’eau, l’agriculture biologie n’a pas soin d’autant d’irrigation que sa consœur intensive. Ainsi, le taux de pollution par contamination des nappes phréatiques par les composants chimiques est beaucoup moindre. Les espèces  végétales et animales au voisinage des cultures sont mieux préservées et l’environnement plus sain.

 C’est bon pour la société

L’agriculture intensive a considérablement baissé le nombre d’exploitations agricoles. Vu que la plupart des fermes biologiques appartiennent à des particuliers et sont de taille modeste, le bio est l’une une des rares stratégies réalistes et viables permettant la survie des petites exploitations agricoles dans les campagnes.

Les paysans des fermes conventionnelles utilisent généralement des produits chimiques toxiques. Ce qui leur cause de nombreuses maladies « industrielles »qui apparaissent dans cette profession. Les fermes biologiques réduisent ce risque en bannissant l’utilisation de pesticides ainsi que d’autres produits dangereux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *